L’UX est devenu le nouveau pilier du référencement (SEO) en mai 2021, lors de la mise à jour de l’algorithme de Google. Les modifications apportées aux Core Web Vitals visent à soutenir les sites Web offrant la meilleure expérience utilisateur en leur accordant le classement de recherche approprié.

Qu’est-ce que l’UX et pourquoi faut-il s’en préoccuper ?

L’UX qualifie l’expérience globale perçue par l’utilisateur lorsqu’il utilise une interface, un dispositif numérique ou plus généralement lorsqu’il interagit avec un service quelconque.

Avant de devenir un client, votre prospect est un utilisateur : s’il vit une expérience positive sur votre site et que celle-ci correspond à la manière dont il recherche un produit, vous augmenterez le taux d’interaction avec lui et il sera beaucoup plus enclin à effectuer un achat.

En outre, il est important de noter que pour un e-commerce, l’UX correspond naturellement au maintien d’une relation privilégiée avec l’utilisateur.  Il se sentira compris et engagé par votre site web.

Les 7 critères pour une expérience utilisateur optimisée :

L’une des principales compétences d’un détaillant développant un site e-commerce est de comprendre les besoins de ses consommateurs : De quoi ont-ils besoin ? Quand et où en ont-ils besoin ? Mais aussi : Comment en ont-ils besoin ? C’est là que les 7 critères entrent en jeu !

Vous connaissez probablement déjà certains de ces 7 critères car ils font partie de l’algorithme de Google depuis 2015/2016. Ils concernent soit l’optimisation de l’accès au site depuis un smartphone (responsive design pour une taille d’écran idéale, absence de publicités interstitielles intrusives interrompant la navigation), soit la sécurité de la navigation (https, présence de malware…).

Selon Google, ces critères sont essentiels et renforcent la nécessité d’adopter une approche mobile-first lors de la refonte d’un site :

1. Mobile Friendly signifie que le menu, les images et les textes s’adaptent automatiquement à toute taille d’écran.

2. La navigation sécurisée protège les appareils en affichant des avertissements aux utilisateurs lorsqu’ils tentent de naviguer sur des sites dangereux ou de télécharger des fichiers dangereux.

3. HTTPS ou HyperText Transfer Protocol Secure est un protocole d’extension sécurisé qui permet aux utilisateurs d’accéder à des pages web via un navigateur.

4. Le manque d’interstitials intrusive permet une expérience utilisateur fluide, en évitant de perturber la navigation par des stimuli indésirables tels que des pop-up publicitaires agressifs.

Les critères suivants sont issus d’une série d’indicateurs appelés vitaux web. Ils permettent de mesurer, quantifier et traduire en un score la qualité de l’expérience de l’utilisateur sur une page web, notamment en termes de chargement de la page, d’interactivité et de stabilité du contenu de la page.

Les 3 indicateurs restants, sont également connus en tant que Core Web Vitals :

5.  Le LCP, Largest Contentful Paint, est un indicateur du temps que met le navigateur à afficher la première partie du contenu d’une page Web. Un bon score se situe entre 0 et 2 secondes. 

6.  Le FID, First Input Delay, est lié à l’interactivité de la page. Il mesure le temps de réaction d’un site web après la première interaction de l’utilisateur (clic sur un bouton, appui sur un lien, etc.). Un DIF de plus de 100 millisecondes est préjudiciable à l’expérience utilisateur.

7.  Le CLS, Cumulative Layout Shift, vérifie la stabilité visuelle d’une page pendant son temps de chargement à l’aide d’un algorithme complexe. Le score doit être compris entre 0 et 1, idéalement proche de 0 afin de ne pas risquer un effet négatif sur votre référencement.

Google fournit un certain nombre d’outils permettant d’accéder aux données vitales d’une page et à son score. Lighthouse, Google Search Console, PageSpeed Insights et d’autres indicateurs permettant d’analyser les performances plus en détail.

L’UX est devenu le nouveau pilier du référencement en mai 2021. De nombreux sites Web ont déjà agi en conséquence.

Google a trouvé une solution pour alléger les pages et augmenter vos performances. L’algorithme sera donc également utilisé pour définir les Top Stories sur mobile, sans avoir à être au format AMP (Accelerated Mobile Page).

Cela signifie que tout ce dont vous avez besoin se trouve dans une seule solution : la PWA. La Progressive Web App offre des performances élevées pour les sites proches à une expérience d’application mobile et bien plus encore.

Front-commerce propose une solution PWA centrée sur l’utilisateur, et créée spécialement pour les sites d’e-commerce. L’intégration de cette solution dans votre entreprise permettra non seulement d’améliorer votre visibilité et votre taux d’interaction, mais aussi d’augmenter le retour sur investissement. 

Vous voulez en savoir plus sur Front-Commerce? Contactez nous aujourd’hui !

SHARE