La fin de Magento 1 et le futur des plateformes E-commerce

By 21 juin 2019 juillet 3rd, 2019 Actualités

Une expansion incroyable

Depuis la première version de la plateforme en 2008, Magento est devenu en si peu d’années l’un des moteurs  e-commerce le plus répandu au monde sur le haut du marché. Il alimente 1,2 % de l’internet avec 250 000 boutiques. (Source: W3Techs)

Son expansion est en constante augmentation, de façon tout à fait impressionnante. Le nombre de sites Magento a doublé entre Mars 2017 et Août 2018. (Source: BuildWith)

Il existe aujourd’hui un quart de million de sites marchands actifs. Et pourtant, à ce jour, seuls 11.000 sites marchands Magento ont migré vers la version 2. (Source: Magento IT Solutions, Magento.com)

Magento avait lancé une première salve en annonçant la fin du support pour le 18 novembre 2018, soit exactement 3 ans après la sortie de Magento 2. Mais en Septembre 2018, ses dirigeants ont choisi de reporter cette date à Juin 2020.

Plus de support, cela signifie que ces plateformes n’auront plus de mise à jour de sécurité, plus aucun correctif de bug. Une information essentielle pour la stratégie et la sécurité de centaines de milliers de sociétés.

Migrer sur Magento 2 ?

Adobe, le nouveau propriétaire de Magento, multiplie les actions pour inciter les commerçants à migrer sur Magento 2. La migration ne s’est donc pas faite naturellement.

Le code des deux versions est radicalement différent et nécessite donc un redéveloppement total… pour avoir à minima la même chose fonctionnellement.

Les e-commerçants qui se sont penchés sur la question se posent souvent la question de changer complètement de solution, tant qu’à y mettre un tel investissement.

Si Magento était la solution reine ces dernières années, la donne a changé avec l’apparition de nombreuses solutions concurrentes qui ont de sérieux arguments.

Le futur des plateformes e-commerce

Parallèlement, le web a lui aussi évolué et s’adapte à la multitude de services dont un site peut faire usage. Fini le temps des monolithes, place aux micro services !

Tous ces services, parfois proposés en SaaS, communiquent entre eux grâce à leurs API, facilitant leur interconnexion ainsi que leurs évolutions voire remplacements. C’est tellement plus pratique que les synchronisations de fichiers plats !

Séparer le back (métier) du front (site visiteurs) a de nombreuses vertus :

  • assembler, retirer, remplacer des services tiers est grandement facilité
  • faire intervenir des profils spécialisés sur chaque partie
  • le thème (Front, partie visiteurs) est décorrélé de toute solution métier et est alors beaucoup plus flexible en matière d’ergonomie, et peut également être mis à jour et remplacé comme n’importe quelle autre brique indépendante

Ainsi, des moteurs e-commerce dits “headless”, c’est-à-dire qui n’embarquent pas la partie thème visiteurs mais une simple API, sont apparus, comme Moltin ou Spryker. D’autres solutions proposent un thème mais sont quand même headless : Sylius, BigCommerce, Shopify… et Magento 2.

Sur cette partie “Front”, les frameworks javascript comme Angular, React ou VueJS apportent des réponses concrètes à cette nouvelle façon d’architecturer ses services. D’une part ils sont parfaitement adaptés pour interagir avec des API, d’autre part ils apportent une vitesse de navigation jusqu’ici jamais obtenue. Enfin ils s’adaptent aux nouveaux usages mobiles et sont compatibles avec le standard PWA (Progressive Web App) érigé par Google. Ils constituent donc la réponse idéale à cette architecture micro services.

Magento 1 peut s’intégrer dans cette nouvelle donne

Front-Commerce est une solution front-end qui vient vient se connecter à Magento 1 ou 2 via son API pour générer elle-même les pages web et interagir directement avec les visiteurs.

Magento 1 n’étant pas “headless” de base, nous avons développé une extension qui lui permet d’exposer une API REST complète, et le rend donc headless.

Nous livrons un connecteur central (middleware) qui permet d’agréger les différentes API (dont celle de Magento) pour la servir au thème (front) dans un format optimisé pour l’intégration : GraphQL. C’est le cœur de l’architecture micro services.

Notre thème “blank” qui va servir de base à tous nos projets est développé en React, permettant une vitesse de navigation incroyable, une liberté totale de mise en page et la compatibilité PWA.

Front-Commerce place donc une “vieille” boutique Magento 1 dans une architecture des plus innovantes et pérennes pour les années à venir. On conserve ainsi une partie métier qui fonctionne fort bien, avec ses développements spécifiques et son interface sur laquelle tout le monde est formé, tout en proposant un front à l’état de l’art, optimisé pour le mobile et performant.

Ensuite, libre au e-commerçant de commencer à migrer certaines fonctionnalités complexes vers des micro services détachés, jusqu’à ne plus avoir qu’un moteur e-commerce “simple” facilement remplaçable par un autre le moment venu.

Enfin, migrer sur une nouvelle solution e-commerce supportée par Front-Commerce (Magento 2, ou une autre) ne demandera aucun changement sur le thème : révolutionnaire !

Conclusion

Occitech, une structure toulousaine créée en 2006, a conçu et développé une solution e-commerce unique au monde par son étendue fonctionnelle et sa maturité.

Éprouvée sur des boutiques complexes, à fort trafic, Front-Commerce est prête pour révolutionner votre boutique dès aujourd’hui.  Conçue avec un grand souci de qualité, incluant des bonnes pratiques (Design System, tests unitaires) et une documentation fournie, elle est approuvée par plusieurs experts du e-commerce et des bonnes pratiques front-end.

Pour prendre un rendez-vous avec un consultant commercial ou technique, c'est ici